Quelle femme n’a jamais eu la crainte de se faire dévorée par des requins, pendant une plongée, lors de ses règles.

Souvent, elle renonce même à plonger. C’est peut-être une bonne chose mais pas forcément pour de bonnes raisons.

l’appel du sang : mythe ou réalité ?

Le requin fait toujours sensation et pas forcément uniquement lors de phases menstruelles et c’est bien dommage. Dommage, car c’est un spécimen extraordinaire et trop souvent dépeint comme un monstre sanguinaire, qui dévore tout sur son passage. Alors, vous pensez bien qu’avec vos règles, il viendra exprès pour vous. Il vous suivra partout dans vos déplacements.

Du reste, il est bien connu que les requins vous attendent proche des aéroports se trouvant aux abords des mers et océans du globe. 
Ils sont là, vous guettant comme des proies potentielles et faciles qui débarquent. Vous suivent, furtivement, jusqu’à connaître vos plages favorites, pour qu’au moment opportun, lors de vos règles, ils puissent vous dévorer. Ils sont quand-même vachement patients ces requins !

Non, mesdames ! Tout ça est totalement faux et farfelu. Les requins ne sont pas du tout attirés par ça. Des études, en Australie et aux Bahamas, ont démontré que les requins n’étaient pas attirés pas le sang humain. 
Certe, ils peuvent sentir une goutte de sang à des kilomètres, mais resterons attirés par du sang de poissons.
La chair humaine, n’est pas leur nourriture de prédilection.

Alors n’ayez crainte d’une quelconque perte de sang, infime ou non, qui pourrait traverser votre tamponserviette hygiénique et même votre combinaison de plongée. Ils ne viendront pas ! 
Et si ils étaient déjà là, lors de votre immersion, ils ne seraient pas plus attirés par vos règles que par votre coiffure.

Que faire si l’on a ses règles ?

Si vous vous sentez de pratiquer une activité, autre que la sieste, alors ne vous gênez pas pour faire de la plongée durant vos menstruations. Plongez sans arrière pensée avec votre moyen de protection habituel.

En d’autres termes, il n’y a pas de contre-indication à la plongée avec un tamponune serviette hygiénique ou même une Cup .

En revanche, si vous êtes irritée ou irritable, trop fatiguée, ou encore si ça vous avez des douleurs au ventre ou à la tête, alors n’hésitez surtout pas à renoncer à la plongée jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.